Aller au contenu. | Aller à la navigation

Le syndicat de tous les enseignants du supérieur
Outils personnels
Se connecter S'inscrire
Sections
Vous êtes ici : Accueil Actualités Adhérer au SNESUP FSU?

Adhérer au SNESUP FSU?

 

Cher.e.s collègues,
Le Snesup est membre de la Fédération Syndicale Unitaire (FSU), première fédération de la Fonction Publique d'Etat. Au sein de sa fédération, la FSU, le SNESUP travaille en synergie avec nos collègues non enseignants du supérieur (chercheurs du SNCS, personnels BIATOS du SNASUB, ....). Le Snesup est aussi un des membres fondateurs d'Attac.

Le Snesup, présent dans tous les établissements, est le premier syndicat du supérieur. En témoignent les résultats obtenus lors des élections professionnelles qui servent à mesurer la représentativité des différentes organisations syndicales. Au CNESER (Conseil National de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche), les listes présentées par le SNESUP arrivent clairement en tête. Cette représentativité s'illustre aussi lors des élections qui rythment la vie des différentes catégories d'enseignants du supérieur. Ainsi en est-il des CAP pour les enseignants sur statut de second degré ou des élections au CNU (Comité National des Universités) pour les enseignants-chercheurs.

Les adhérents s'organisent dans chaque section locale. Ils débattent des initiatives dans leur établissement, des questions soulevées dans les conseils. Chaque syndiqué(e) participe aux discussions sur les enjeux régionaux, nationaux, les dimensions européennes et internationales, et contribue à l'activité de l'ensemble du syndicat.
A l'heure où la LRU porte un sérieux coup au service public d'enseignement supérieur et de recherche, à nos missions, aux statuts nationaux qui garantissent nos libertés scientifiques et pédagogiques et en même temps dresse des obstacles à l'accès des étudiants dans les établissements d'enseignement supérieur, le SNESUP doit disposer de toutes les forces, de toutes les capacités d'initiative et de réflexion. Avec le bilan financier de notre première année d'autonomie budgétaire présentant un déficit de plus d'un million d'euros, nous mesurons bien les conséquences de la loi LRU : conséquences que nous dénoncions dès 2007.
Dans notre université, le Snesup est présent dans les instances paritaires (CT, CHS par exemple) mais aussi dans les conseils centraux (CA, CS, CEVU). Nos élus participent activement à la vie de notre université particulièrement dans le cadre de la mission de service public qui est la nôtre.

  • Au CHS, nos élus ont participé activement à la mise en place du groupe sur la « souffrance au travail » et de la commission chargée de tels dossiers.
  • Au CTP, nos élus ont participé à la révision de l'ensemble de la politique indemnitaire des BIATOSS, ils ont demandé de la clarté concernant la définition et la justification des postes demandés (redéploiement), mais aussi concernant les modalités de mise en place et par la suite d’utilisation des fiches de compétences du personnel. Responsables, ils ont à plusieurs reprises refusé de se prononcer (et même de siéger) lorsqu'ils ne disposaient pas des informations nécessaires.
  • Aux conseils centraux, nos élus, toujours présents et préparant de manière ouverte tous les conseils, participent activement aux discussions et débats dans ces instances. En particulier, nos élus ont demandé et obtenu la mise en place d'un certain nombre de groupes de travail sur le budget, la formation, la mise en place du référentiel national des tâches. Ils y ont défendu notre mission de service public toujours remis en cause par les lois et décrets successifs du ministère.

C'est pourquoi nous invitons les personnes non encore adhérentes à se poser sérieusement la question de rejoindre le SNESUP. Le SNESUP, qui se bat sur tous les fronts aux niveaux national et local pour un service public de qualité, la revalorisation salariale des enseignants et enseignants chercheurs, une amélioration des carrières avec plus de perspectives de promotion, une gestion plus transparente des établissements ou encore pour la reconnaissance de toutes nos missions, a plus que jamais besoin de votre soutien via votre adhésion.

Ce geste fort est bien sûr un ralliement aux valeurs que nous portons, mais c'est aussi un soutien financier à nos publications que vous recevez chez vous (mensuel, VRS, formation des maîtres...) et aux charges de fonctionnement du SNESUP.
Le règlement de la cotisation avant le 31 décembre outre qu'il contribue au bon fonctionnement du syndicat et à son renforcement, permet de bénéficier de la réduction fiscale correspondante pour l'impôt sur les revenus (attestations envoyées en février). Toutes les sommes versées comme cotisation syndicale au cours de l'année civile interviennent dans le calcul de la déduction fiscale. Cette réduction fiscale est égale aux 2/3 de la cotisation et s'applique directement à l'impôt à payer.

De plus, choisir le prélèvement automatique vous permet de payer votre cotisation sans soucis et de manière tout à fait indolore.

Merci par avance de votre soutien renouvelé et votre participation à l'action du SNESUP en cette période décisive.
Syndicalement.

Section Snesup Littoral.

_________________________________
De manière pratique,
---------------------------------
Vous trouverez :

  • le barème des cotisations 2011-2012 est ici ;

Toutes les cotisations représentent en moyenne 0.65 % du traitement brut annuel (base de calcul pour les cotisations hors barème). Pour les collègues retraités, la cotisation est réduite, pour une pension complète, à 40 % de la cotisation correspondant à l'indice terminal de fin de carrière. Pour les autres situations consultez le barème " retraités " ici.

  • le formulaire d'adhésion-renouvellement-modification est ici :

Pour les nouveaux adhérents il est à renseigner puis à envoyer. Pour les anciens adhérents, il permet d'informer le syndicat de toute modification dans votre situation professionnelle et/ou de tout changement de coordonnées, postales, téléphoniques ou électroniques.

  • le formulaire d'autorisation de prélèvement automatique est :

Ce mode de règlement organise l'étalement du paiement de la cotisation (en 6 fois, si contracté en début d'année) tout en renforçant l'indépendance financière du syndicat.

Vous pouvez transmettre votre chèque (à l'ordre du Snesup) ou votre formulaire d'autorisation de prélèvement automatique à notre trésorière Anne Bracco (casier au centre de la Mi-Voix, Calais, ou à la Citadelle-Extension, Dunkerque) éventuellement accompagné du "formulaire d'adhésion-changement de situation", au plus tard le 21 décembre 2011 pour qu'elle puisse procéder à un envoi groupé avant le 31 décembre.
Vous pouvez aussi transmettre directement votre adhésion au siège de notre syndicat à Paris. Dans ce cas, vous voudrez bien nous signaler votre adhésion à notre section de l'université du Littoral.

Pour tout renseignement, vous pouvez nous contacter par courrier électronique (snesup@univ-littoral.fr).

Actions sur le document

Contenu publié sous licence